Vous me demandez souvent comment je procède pour transformer un phare de voiture en collier ou autre bijou.

 

Voici donc, en images, quelques éléments de cette savante transformation.

 

Je commence par casser toutes sortes de matières transparentes qui font partie de notre environnement (bouteilles, flacons de parfum, phares, gyrophares...). C'est ma matière première.

DSC02656

 

 Redimensionnerbettonière Christine 001

 

 

 

 

 

 

Ensuite commence le travail de polissage afin de rendre les tessons inoffensifs et de leur donner un aspect arrondi.

Redimensionnerbettonière Christine 011

RedimensionnerDSC03848Celà peut durer des heures et des heures. Le bruit est assourdissant.

 

 

 

 

 

 

 Une fois les tessons polis, je les rince et les sépare des autres matières abrasives. 

RedimensionnerDSC03851 RedimensionnerDSC03855RedimensionnerDSC03853

 

L'opération très agressive du polissage dépolit les tessons qui sortent opaques (sur cette photo : phares et gyrophares principalement).

RedimensionnerDSC03857

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, ces pépites sont triées par couleur et disposées dans mon atelier où je peux enfin commencer le travail de création.

RedimensionnerIMG_7956Travail_c

Afin de jouer avec la lumière et la transparence, j'utilise la brillance. 

Pour celà, je fait des placages avec des papiers de chocolat et des rouleaux à dorer que je récupère dans des cartonnages.

Tout est fait à froid. 

Quand le bijou est enfin élaboré, je lui redonne la brillance perdue au polissage en le recouvrant de plusieurs couches d'un vernis-résine.

 

Voilà le résultat.

_NIK1228